MISE A JOUR – VACCINATION OBLIGATOIRE

Bonjour,

  Le 6 octobre 2021, le Premier Ministre et la Vice-Première Ministre ont annoncé les détails concernant l’intention du gouvernement d’exiger que tous les fonctionnaires fédéraux, ainsi que les employés des secteurs de l’industrie des transports sous réglementation fédérale, soient vaccinés. Aux termes de la nouvelle politique, tous les employés de la Fonction publique, y compris les agents et employés de la Gendarmerie Royale du Canada, auront jusqu’au 29 octobre pour confirmer leur statut vaccinal.  Les personnes qui refusent de divulguer leur statut vaccinal, ou de se faire pleinement vacciner, seront mises en congé administratif sans solde dès le 15 novembre 2021.

L’Association a reçu de nombreuses communications au sujet de la politique de vaccination obligatoire de la Société et la position de l’AOPC à ce sujet.  Comme vous l’aurez constaté en lisant le dernier message affiché sur le site Web de l’Association,  la SCP est actuellement en train d’élaborer sa politique en la matière,  et il est prévu que cette dernière sera disponible sous peu.

L’Association ressent actuellement la pression liée à son obligation de protéger les droits des membres, d’une part, et celle de s’assurer, d’autre part, que la Société remplit ses propres obligations envers ses employés, ses clients et le public en matière de santé et de sécurité.  L’Association comprend et respecte les libertés individuelles de ses membres.  Mais l’exercice de ces libertés s’accompagne de conséquences.

Il convient également de vous faire savoir que les personnes qui ne peuvent se faire vacciner pour des raisons correspondant à l’un des motifs de discrimination illicites inscrits dans la Loi canadienne sur les droits de la personne, pourront bénéficier d’un accommodement, à condition que ce dernier n’impose pas de contraintes excessives à la Société.  L’Association s’assurera de protéger vos droits à cet égard.  Si vous décidez de ne pas recevoir un vaccin contre la COVID-19 autorisé par Santé Canada, vous serez mis en congé administratif sans solde. Ces mesures vous semblent peut-être draconiennes, mais elles sont nécessaires afin de protéger la santé et la sécurité de vos collègues qui se présentent au travail. 

Il est essentiel que tous comprennent les conséquences du refus de se faire vacciner, vu l’obligation impérative de la Société de garantir à ses employés un environnement de travail sain et sécuritaire.  Dans de récents dossiers touchant l’équilibre entre les droits individuels et la protection de la santé publique, les autorités concernées se sont rangées du côté de de la santé publique.  La grande majorité des gens sont d’avis que, même si les droits individuels sont importants et qu’il faut tout faire pour les respecter, dans une pandémie, des limites raisonnables doivent être envisagées.  Ainsi, dans la plupart des cas, les restrictions imposées aux employeurs par les gouvernements sont jugées raisonnables face à la menace que présente la COVID-19.

Sachez que l’Association continuera de défendre les droits de tous les membres.

Le Bureau national de l’AOPC