Photo d'équipe

L'AOPC

L'Association des officiers des postes du Canada est une unité de négociation accréditée par le Conseil canadien des relations industrielles pour représenter les employés qui supervisent le traitement et la livraison du courrier, l'équipe des Ventes aux entreprises et les employés qui supervisent le transport du courrier à travers le Canada. À l'heure actuelle nous comptons environ 3400 membres regroupés dans 28 sections à travers le Canada. York est la plus importante en nombre et l'Île du Prince Édouard la plus petite.

A.O.P.C. est un syndicat qui préconise une approche moderne des relations du travail. Nous sommes partisans des méthodes alternatives de résolution des conflits et de négociations basées sur les intérêts contrairement aux méthodes adversatives traditionnelles.

Notre organisation est administrée par un conseil national formé de quatre officiers nationaux, plus particulièrement, le président national, le 1er vice-président national, le 2ème vice-président national et le secrétaire trésorier national, et de neuf vice-présidents divisionnaires qui, en plus de ces fonctions, travaillent à la Société canadienne des postes. L'élection des candidats pour ces postes est tenue tous les trois ans lors de notre congrès national.

RELATION ENTRE LES PARTIES

La Société a reconnu comme l’un de ses principes directeurs fondamentaux le rôle de l’Association et de la présente convention collective (« la convention ») dans le succès général de l’entreprise.

Compte tenu de ce qui précède, la Société et l’Association reconnaissent que le but de cette convention, est de servir au mieux et de protéger aussi bien les intérêts de la Société que ceux de ses employés.

À cet effet, il est nécessaire que les parties travaillent ensemble dans un esprit de confiance mutuelle et de coopération et s’engagent à veiller au bon déroulement des relations interpersonnelles et industrielles pour garantir à la fois le bien-être de tous les employés et le rendement optimal des opérations de la Société.

Pour réaliser ces objectifs, les parties reconnaissent ce qui suit :

  • 1) À chacun des échelons nationaux, régionaux/divisionnaires et locaux, les parties doivent communiquer entre elles et partager l’information, le tout de manière efficace et concrète.
  • 2) Les différends entre les parties sont réglés plus efficacement au moyen des dispositifs participatifs et consultatifs qu’en recourant à la procédure de règlement des griefs.
  • 3) Une bonne communication entre la Société, l’Association et les employés est essentielle. Il faut la promouvoir et la soutenir.
  • 4) La satisfaction et le bien-être général des employés sont essentiels au bon rendement des opérations de la Société.
  • 5) La viabilité commerciale et la réussite de la Société sont fondamentales pour les deux parties et pour chaque employé de la Société.